COVID 19

Face à la dégradation de la situation sanitaire dans le nord de la Bretagne, le préfet du Finistère prend une série de mesures destinées à freiner la progression de l'épidémie de coronavirus

Le nord de la Bretagne connaît ces derniers jours une dégradation des indicateurs épidémiologiques, particulièrement dans les Côtes d'Armor et sur le territoire de Morlaix Communauté, où le taux d'incidence a dépassé le seuil de 66 pour 100 000. Concomitamment, un nouveau variant a été détecté dans le cadre d’un cluster au centre hospitalier de Lannion. Les virus évoluent constamment par mutations de leur génome. Les premières analyses de ce nouveau variant ne permettent pas de conclure ni à une gravité ni à une transmissibilité accrue par rapport au virus historique. Des investigations sont cependant conduites par Santé Publique France et le Centre national de ressources. Des expérimentations vont également avoir lieu afin de déterminer comment ce variant réagit à la vaccination et aux anticorps développés lors de précédentes infections.

Face à cette situation sanitaire et compte tenu de la proximité du nord Finistère avec les Côtes d'Armor, le préfet du Finistère, Philippe MAHE, en lien avec le préfet des Côtes d’Armor, Thierry MOSIMANN, et en étroite concertation avec l’ARS Bretagne et les élus, a décidé de prendre une série de mesures fortes destinées à maîtriser la progression de l’épidémie pour un mois dans les 26 communes composant la communauté de communes de Morlaix Communauté. Ainsi, à compter de ce jour et sur le territoire des 26 communes composant la communauté de communes deMorlaix Communauté :

  • - le port du masque est obligatoire pour tout piéton de onze ans et plus ;
  • - la consommation sur la voie publique de boissons alcoolisées du 3ème au 5ème groupe est interdite sur l’ensemble de ce territoire;
  • - les vide-greniers, brocantes, braderies et déballages sont interdits ; par ailleurs les maires seront invités à s’assurer que l’organisation de leurs marchés est de nature à garantir le respect de gestes et mesures barrières, à prévenir la constitution de regroupements de plus de six personnes en leur sein, et à offrir une surface de 4 m² à chaque client.

Le non-respect des obligations de port du masque est puni d’une amende de 135 euros.
Chacun est invité lors de ses déplacements à prendre connaissance de l’obligation signalée par des panneaux sur la voie publique et sur le site de la préfecture.
Les contrôles seront renforcés pour s’assurer de la mise en œuvre de ces mesures.

Télécharger arrêté préfecture du Finistère

Actualités

Flash Info Saint-Martin des Champs

Une responsabilité partagée pour une Ville propre

Taille haieEntretien des trottoirs et des caniveaux

Ces règles sont applicables, au droit de la façade ou clôture des riverains,

  • pour les trottoirs, sur toute leur largeur,
  • ou s’il n’existe pas de trottoir, à un espace de 1,40 m de largeur.

En toute saison, les propriétaires ou locataires sont tenus de balayer les fleurs, feuilles, fruits provenant d’arbres à proximité plus ou moins immédiate, sur les trottoirs ou banquettes jusqu’au caniveau en veillant à ne pas obstruer les regards d’eaux pluviales. Le désherbage doit être réalisé par arrachage ou binage. Le recours a des produits phytosanitaires est strictement interdit.

Entretien des végétaux, taille des haies

Les haies doivent être taillées à l’aplomb du domaine public et leur hauteur doit être limitée à 2 mètres, voire moins là où le dégagement de la visibilité est indispensable à savoir à l’approche d’un carrefour ou d’un virage.

La tondeuse oui, mais pas tout le temps...

bruitEn ville, la proximité entre les habitations impose de se montrer vigilant vis-à-vis du bruit que l’on produit chez soi. Bien souvent un peu de bon sens suffit.

Nous vous rappelons que pour tous travaux occasionnant du bruit, et conformément à l’arrêté préfectoral N°2012-0244 du 1er mars 2012 portant sur la réglementation des bruits de voisinage dans le département du Finistère, il y a des horaires à respecter. L’article 19 de cet arrêté prévoit que « les occupants et utilisateurs de locaux privés, d’immeubles d’habitations, de leurs dépendances et de leurs abords doivent prendre toutes les mesures afin que les activités domestiques de bricolage et de jardinage réalisées à l’aide d’outils ou d’appareils bruyants tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, bétonnières, perceuses… ne soient pas cause de gêne pour le voisinage, sauf nécessité d’intervention urgente. »

Les travaux ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :

  • les jours ouvrables de 8h30 à 19h30,
  • les samedis de 9h à 19h30
  • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Stationnement des véhicules sur les trottoirs et les pistes cyclables

image stationnement gênantChaque automobiliste doit respecter et appliquer le code de la route. Mal se garer est non seulement un manque de civisme mais représente aussi un danger pour les piétons, les personnes à mobilité réduite, les cyclistes, les parents avec des poussettes, qui doivent descendre sur la chaussée pour poursuivre leur chemin.

Il faut donc que les trottoirs et les pistes cyclables demeurent libres de tout obstacle EN PERMANENCE.

Selon la gravité de l'infraction aux règles de stationnement (stationnement gênant, très gênant ou dangereux...), le montant de l'amende peut varier de la 2e à la 4e classe.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.